BNP Paribas : qui est vraiment Cristina Cordovez de Villeneuve ?

BNP Paribas : qui est vraiment Cristina Cordovez de Villeneuve ?


(Temps de lecture : 6 minutes)

S’il y a bien une personne qui peut aujourd’hui donner sa vision sur le futur de la FinTech en Europe et dans le monde, c’est bien elle. Après avoir découvert la finance aux Etats-Unis durant ses études, elle couvre l’Amérique latine, les USA et la France pour CitiBank. Ce large parcours lui permet de concrétiser sa vision et d’élargir son point de vue en intégrant Capgemini puis BNP Paribas. Elle est aujourd’hui Chef de la Transformation Digitale du groupe BNP Paribas depuis 2015. Sa vision et son avis sur le futur de la FinTech font le tour du monde.

Découverte !

carte_profilages_septembre-01

Petit tour des idées de Cristina Cordovez de Villeneuve sur la FinTech en Europe et dans le monde

Après avoir fait le point de ce qu’il se passait dans le monde au niveau de la finance et de ses évolutions, Cristina Cordovez de Villeneuve livre sa vision de la finance et des ses évolutions possibles dans les prochaines années.

Il existe, d’après elle, un manque d’intérêt pour la FinTech en Europe à l’exception du Royaume-Uni. Les entreprises de la FinTech sont beaucoup plus prospères aux Etats-Unis (notamment à New-York) et au Moyen-Orient (notamment en Chine). Cristina Cordovez de Villeneuve souligne cependant que quelques entreprises notamment des start up ont réussi à intégrer un processus et une vision de FinTech en France (Blablacar, Deezer, DailyMotion, …).

« Blablacar, Deezer et Dailymotion ont réussi à intégrer la patte FinTech dans leur entreprise. »

Les français sont cependant très demandés même si beaucoup d’entre eux travaillent dans ce secteur en Californie.

L’état français et les sociétés privés dépensent de plus en plus pour le développement des secteurs de la FinTech. Nous pouvons prendre l’exemple de la BNP Paribas et de son implantation dans la Silicon Valley.

 

Un problème pour l’implantation de la Fintech sur le vieux continent.

Selon Critina Cordovez de Villeneuve il manque un écosysteme en Europe pour l’implantation réelle de la FinTech. Il y a trop de bureaucratie et pas assez de flexibilité pour que les entreprises puissent utiliser tous les avantages de la FinTech pour innover et construire des projets.

Il manque pour la chef digitale du groupe BNP une culture et une liberté sur l’ancien continent que l’on retrouve par contre dans les nouveaux pays. Elle contaste une forte résistance au changement pour les institutions de par une législation stricte alors que pour elle, les utilisateurs seraient près à évoluer. Elle note également que la protection de la vie privée est beaucoup plus importante sur le vieux continent et que les starts up doivent donc jouer avec cela pour créer de nouveaux modèles.

excellence-numerique-les-echos3

“Par exemple, la question des données reste un véritable no man’s land, tout y est tabou et dangereux ! Mais je suis convaincue qu’il faut tirer un fil de quelque part et voir où ça nous mène.”

Sa vision sur la modification de milieu bancaire après 2020

Selon elle, il y aura encore des banques et elles auront toujours un rôle important dans l’économie et dans la société. Mais il est compliqué avec les évolutions techniques d’avoir une vision aussi lointaine. Les marges des banques seront certainement en baisse.

« Apple et Apple Pay pourrait devenir le nouvel Uber »

Elle ne croit pas au fait que les start up et les géants d’Internet remplacent les banques. Celles-ci ont une attitude et les ressources à changer et gagner les défis du numérique. Apple Pay et Apple pourrait devenir le nouvel Uber.

Mais les évolutions technologiques ont leurs limites ; ainsi avec les smartwatchs, la révolution technologique ne sera pas aussi disruptive qu’avec les smartphones.

Pour dessiner les lignes des banques du futur, elle a été invitée à Londres en juin dernier pour le forum « Le futur de la banque digitale ».

 

Découvrez Yousign

Éditeur de Simple as Hello, Yousign est votre solution de signature électronique.
C’est un sujet qui vous intéresse ? contact(at)yousign.fr ou directement au 01 84 88 02 89.

Catégories