La Barbote, une micro-brasserie qui mise sur le numérique

La Barbote, une micro-brasserie qui mise sur le numérique


(temps de lecture : 5 minutes)

Avant d’ouvrir la Barbote et son concept de micro-brasserie, l’équipe avait déjà fait ses armes dans un autre lieu célèbre de Montpellier :  le Bric-à-Brac. Très actif sur les réseaux sociaux, le Bric-à-Brac avait profité de la notoriété de sa page Facebook pour annoncer l’ouverture imminente de sa petite sœur : la Barbote. Entretien avec l’un des fondateurs.

Pour commencer, pouvez-vous nous expliquer en un tweet ce qu’est La Barbote ?

Un pub, une microbrasserie, les deux à la fois. Une approche pédagogique et contemporaine du brassage artisanal.

Qu’est-ce qui vous a poussé à lancer le projet ?

Tout simplement notre intérêt pour le renouvellement actuel du marché de la bière artisanale et son effervescence, sans oublier notre goût pour le houblon.

Pourquoi dit-on de la Barbote qu’il s’agit d’une micro-brasserie et non d’un bar classique ?

La Barbote a le statut de micro-brasserie à cause du nombre de litres brassés sur place. Celui-ci n’est pas assez important pour nous conférer le titre de brasserie, nous y ajoutons donc le terme micro.

la-barbote-carte

Toute l’équipe est donc passionnée de brassage ?

Tout à fait ! Nous nous sommes d’abord intéressés au brassage en amateur pour ensuite nous perfectionner de façon plus professionnelle. Mais c’est une véritable passion qu’on essaie aussi de transmettre à nos clients. Tout l’équipe aime expliquer les caractéristiques de nos bières comme le style, l’amertume ou la couleur. Nous apprécions et essayons d’insister sur l’aspect dégustation dans le fait de venir boire une bière à la Barbote.

De quoi est composée la gamme de bières ?

Nous proposons en permanence 9 pressions brassées sur place. Nous renouvelons en continu la gamme. Aucun produit n’est en permanence à la carte. En un an d’existence nous avons proposé une quarantaine de recettes différentes. L’idée est de montrer à quel point la bière est un produit multiple.

Est-ce que vous ne commercialisez que des bières que vous brassez vous-même ?

Oui et non. En principe, nos pressions sont toutes brassées sur place mais il nous arrive exceptionnellement de présenter des bières d’autres brasseries à l’occasion d’évènements particuliers. Nous proposons également des bières en bouteille (une trentaine de références) qui proviennent exclusivement d’autres brasseries (nous n’embouteillons pas).

Dans une ville comme Montpellier où les bars sont assez nombreux, comment faites-vous pour vous démarquer ?

Le concept est suffisamment original pour se démarquer facilement. Le bouche à oreille, les réseaux sociaux et la presse font le reste.

la-barbote-bieres

Vous êtes portés sur le numérique ? Pouvez-vous nous parler de votre présence sur le web ?

C’est en effet un secteur qui nous intéresse. Nous utilisons bien évidemment les réseaux sociaux pour tout l’aspect communication : Facebook, Instagram, Google Adress.

Nous sommes aussi référencés sur Trip Advisor afin de nous faire connaître et avoir des retours des personnes qui viennent passer un bon moment chez nous et sommes aussi présents sur Untappd, un réseau social pour les amateurs de bière. Ce dernier est très intéressant car il permet d’enregistrer les différentes bières auxquelles on a goûté, avec photo et description à l’appui, et des les noter. Pour un établissement comme le nôtre qui brasse sa propre bière, c’est évidemment un atout.

Utilisez-vous d’autres outils numériques ?

Pour toute la partie gestion comptable et administrative et le stockage de nos fichiers graphiques, nous stockons absolument tout en cloud. Nous évitons autant que possible le format papier. Pour la tenue de caisse, notre logiciel enregistre également toute les données en ligne. Nous essayons aussi de voir le moins possible notre banquier et espérons un jour voir arriver une banque 100% en ligne pour les professionnels.

Pour ce qui est de notre cœur de métier, le brassage de la bière, nous avons un logiciel de brassage pour le design de nos recettes et pour sauvegarder et avoir accès à l’historique de nos brassins.

Enfin, nous utilisons régulièrement des forums d’entraide et de partage des connaissances entre brasseurs pour des avis sur du matériel ou des conseils techniques.

Pourquoi avoir fait le choix de tout dématérialiser et de n’utiliser que des outils numériques au quotidien ?

La raison principale vient du fait que nous sommes plusieurs collaborateurs et travailons à différents endroits (la brasserie, en télétravail, en rendez-vous, etc.). Cela nous permet donc d’avoir accès à tous nos documents n’importe où depuis un ordinateur ou un smartphone. Nous pouvons également facilement travailler à plusieurs sur un même fichier mais malheureusement pas de façon simultanée avec notre solution de cloud actuel.

Le deuxième point très important est la simplification de l’archivage des documents et le gain de place ! Nos documents sont datés, classés, accessibles, et connaissant notre appétence pour ranger les papiers, cela peut être d’un grand secours pour retrouver de vieux dossiers ! Il faut cependant faire attention aux clouds gratuits où il n’y a pas forcément de garantie de service.

Est-ce que les outils numériques vous permettent de gagner du temps au quotidien afin de vous focaliser sur votre cœur de métier ?

C’est certain, le brassage est facilité, nous avons plus de temps pour travailler de nouvelles recettes, nous pouvons discuter d’un clic avec des brasseurs du monde entier et ainsi résoudre des soucis techniques, avoir des avis sur de nouveaux matériels, de nouveaux fournisseurs. Mais cela nous permet également d’élargir nos compétences. Sans les outils numériques, les services administratifs en ligne, les logiciels de comptabilité, nous ne pourrions pas gérer nous-mêmes tous ses aspects qui font partie du métier lorsque l’on dirige une TPE. Nous devrions alors externaliser et le coût serait très important pour une petite structure comme la nôtre. Je pense que la numérisation facilite grandement la gestion d’une petite entreprise.

Je n’y vois que deux petits bémols. Tout d’abord, il y a une petite perte de temps liée à la numérisation des documents des fournisseurs ou administrations qui ne travaillent pas encore en numérique. Ensuite, et pour aborder une préoccupation très actuelle, en ayant tout notre travail accessible en permanence dans notre poche, il est parfois difficile de couper ! Le « droit à la déconnexion » n’est pas évident à gérer lorsque que son travail est une passion et qu’on l’on gère son entreprise avec des amis !

la barbote logiciel brassage

Pouvez-vous détailler comment fonctionne le logiciel de brassage de bière ?

C’est principalement un logiciel de recette, dans lequel on rentre les caractéristiques de notre installation (taille de cuve, principe de filtration, temps d’ébullition, caractéristique de notre eau etc) et qui nous donne un résultat prédictif de la bière en fonction des ingrédients et de ces paramètres.

Cela nous sert pour définir la couleur, le taux d’alcool et l’amertume de notre bière en ajustant le type et la quantité de malt et de houblon de la recette. Ce n’est qu’un assistant, beaucoup de caractéristiques, notamment les arômes, les épices, la levure lui échappent et restent entre les mains du brasseur !

Le deuxième intérêt nous concernant est le suivi des recettes. Nous y notons toutes les températures, les étapes, les ajouts d’ingrédients, la fermentation, afin de pouvoir retravailler une recette ultérieurement en ayant toutes les données en main.

En résumé il remplace un bloc note et une petite calculatrice !

Il est également sur notre cloud, nous pouvons donc retravailler une recette depuis chez nous et avoir la recette prête le lendemain sur l’ordinateur de la brasserie.

Avant l’ouverture du bar, vous avez fait pas mal de teasing sur les réseaux sociaux. Est-ce que cela a permis de faire connaître La Barbote avant son ouverture et d’avoir de la clientèle rapidement ?

Oui, clairement. Le bouche à oreille est certes non négligeable mais il passe de plus en plus par les réseaux sociaux avec le système de tags et de partage des posts. Cela nous a clairement aidés à nous faire connaître.


Découvrez Yousign

Éditeur de Simple as Hello, Yousign est votre solution de signature électronique.

C’est un sujet qui vous intéresse ? contact(at)yousign.fr ou directement au 01 84 88 02 89.