Simplifier son projet immobilier avec Le Partenaire !

Simplifier son projet immobilier avec Le Partenaire !


(Temps de lecture : 10 min)

Le Partenaire est une plateforme de service de prêts, assurance et services à l’habitat qui vous accompagne dans vos projets immobiliers de A à Z. Des services complets, gratuits, sécurisés et ludiques pour vous aider dans toutes vos démarchesLudovic Laborde, CEO, nous fait découvrir son concept et la façon dont il a dématérialisé cette activité.

Ludovic, qui êtes-vous ?

J’ai un parcours 100% web. J’ai commencé en 2000, comme webmaster. J’ai appris à charter et développer des sites pendant à peu près 6 ans. J’ai ensuite développé mon propre site pour les TPE/PME où je proposais des templates pour la création de leur site internet. N’ayant pas de cursus métier, j’ai fait une licence en commerce marketing.

Suite à ça, j’ai travaillé à Price Minister, comme directeur de projet au sein du pôle immobilier vente et location. J’avais en charge la gestion du portail, la gestion technique, la création d’une business unit et la création de site internet. Ces pôles ont existé deux ans, de 2008 à 2010.

Après, j’ai créé ma web agency avec un associé, dédiée aux professionnels de l’immobilier. Il s’agissait de créer un site internet avec un axe d’aide aux clients. L’outil CRM intégré a fait mousse à l’époque ! Nous avons notamment conçu la stratégie Maison France Confort et Guy Hoquet.

Bref, à force de côtoyer les professionnels de l’immobilier et de voir les clients, je me suis aperçu qu’il n’y avait pas de plateforme web dématérialisée, il n’y avait pas de service pour accompagner les clients dans leurs démarches, de A à Z.

J’ai réfléchi pendant plus d’un an à une solution, et fin 2013/début 2014 est arrivée la première version du site Le Partenaire. Aujourd’hui, nous sommes 10 personnes au sein de l’équipe et nous sommes situés à Orléans.

Que proposez-vous ?

Le Partenaire, c’est un site qui propose différents services immobiliers : prêts immobilier, assurances, garanties, défiscalisation, services, annonces et surtout un accompagnement tout au long de vos projets. Nos deux gros pôles sont le financement et l’assurance.

La société a donc été créée en juin 2014 et la commercialisation pure a démarré début 2015. Très vite, nous avons eu des clients en demande sur cet accompagnement. On reste axé sur le logement principalement qui est le cœur de toute activité de création familiale car ça concerne le lieu de vie, le « cocon ». Nos deux axes de captation client sont la partie service et la partie annonce immobilière.

La première année d’activité, j’ai fait le tour des prestataires immobiliers pour leur annoncer que j’avais créé ce portail autour des services de l’habitat et je leur ai proposé de publier leurs annonces gratuitement. Ils ont tout de suite été réceptifs à cette démarche.

Ça marche aussi pour la construction individuelle. Dans la même démarche, nous sommes en partenariat avec des professionnels de l’immobilier et des promoteurs constructeurs. On les accompagne également sur les prêts et les assurances. Aujourd’hui, nous comptons 1 500 000 annonces immobilières sur notre site et 25 prestataires qui annoncent chez nous au quotidien.

Bien sûr, ce n’est pas la même logique ni les mêmes moyens que ce que proposent les agences physiques, mais on grossit de plus en plus et cette démarche nous permet de mettre en avant les annonces et notre cœur de métier. D’ailleurs, nous sommes les seuls à proposer une plateforme dématérialisée !

Notre cible est donc B2B pour les annonces, mais il arrive aussi que des particuliers en déposent. En revanche, ce sont des particuliers qui viennent sur notre site car il souhaitent acheter ou investir. On communique surtout sur l’accompagnement de nos services avec toutes les garanties pour arriver à la finalité. C’est notre manière d’apporter un service en plus, gratuitement. Il y a une capacité d’emprunt qui les rassure grâce à l’accompagnement et à la facilité de faire les choses.

On ne veut surtout pas être vus comme des comparateurs, on se re-concentre vraiment sur notre métier et notre savoir-faire, car plus c’est professionnel, moins il y a de risque. Il faut qu’on garde cette force.

Businessman drawing a Cloud

De quelle façon intégrez-vous le digital et comment cela simplifie l’ensemble des process ?

Aujourd’hui sur le marché du courtage, il n’y a que des agences physiques. Ils reçoivent d’abord le client, puis ils rencontrent ensuite les autres partenaires.

Nous on a choisi de tout dématérialiser. Il y a deux ans, les gens étaient surpris qu’on ne se rencontre pas forcément, par habitude finalement, et les banquiers pensaient qu’on y arriverait pas. Maintenant, on a plus ce soucis, on a développé la digitalisation du parcours du prêt immobilier à la finalité du projet.

Comment ça marche ?

Un client arrive sur le site Le Partenaire, il va remplir un premier formulaire, par rapport à son prêt. Derrière, un conseiller va contacter ce client pour parler de la faisabilité du projet. Ce premier contact est important car la relation client et humaine est un vrai lien de confiance pour nos clients.

On peut personnaliser la relation avec le client et c’est ce que je prône, mais ce n’est pas encore évident. Ce qui fait la différence, c’est que nous accordons beaucoup d’importance à cette relation client par rapport aux grands groupes qui parfois automatisent leurs process mais négligent le côté humain.

Une fois le contact fait et le projet vu, on entre dans la partie digitale. Le conseiller va remplir le dossier standard depuis la plateforme et le client va être notifié de chaque avancement du dossier.

En tout, il y a 4 étapes pour réaliser son prêt immobilier :

  1. La signature du mandat de recherche,  et c’est là qu’on a notamment intégré Yousign. A savoir que le mandat de recherche est obligatoire quand on est courtier. Une fois le mandat rempli, il n’a plus qu’à le signer électroniquement.
  2. Le client est ensuite notifié des avancements et il peut ensuite déposer les pièces obligatoires pour monter son dossier. Il dépose donc ses documents sur le site et le conseiller est également notifié en même temps des mises à jour.
  3. Le conseiller monte le dossier du prêt et le client va pouvoir voir si le dossier est en instruction, s’il est arrivé en banque, s’il y a un accord de la banque, etc.
  4. Enfin, les notifications automatiques lui proposent ensuite les offres. Il peut alors se connecter sur la plateforme pour prendre un rendez-vous avec le conseiller afin de valider le projet.

cukbhwwukaa1a-n

L’automatisation du parcours avec notamment la signature électronique a permis d’enlever au moins 50% des tâches quotidiennes qu’ont les agents aujourd’hui.

Notre concept fonctionne. En moyenne, pour un conseiller immobilier au niveau national, on compte 8 prêts par mois par conseiller. Un conseiller chez nous compte 14 prêts. Et ce, grâce au côté automatisé et sécurisé de notre process. On a près de 40% de prêt en plus avec ce gain de temps considérable. On souhaite donc continuer dans cette logique d’accompagnement car on se rend compte que le client est ravi d’être acteur de sa vie. Acteur de l’obtention de son prêt auquel il participe.

Il signe un mandat de manière ludique et simple et peut voir son conseiller depuis la plateforme avec un espace de conversation directe. Une démarche personnalisée, accessible et rapide, le tout sans avoir besoin de bouger de chez lui. Actuellement, nous sommes en discussion avec les banques au niveau des webservices. Je pense qu’on aura un ou deux ans de réflexion et de travail pour cette partie. On a un métier, c’est un vrai métier et on va le professionnaliser encore plus !

Pourquoi avoir choisi Yousign et son API ?

Je connaissais Yousign grâce à sa notoriété et à un ami qui m’en avait dit que du bien ! C’est une solution simple et rapide à mettre en place. L’API est top ! C’est vraiment bien fait. C’est un bel ensemble notoriété, simplification et c’est un outil rapide et accessible.

Il n’y avait donc aucune raison que je ne passe pas par Yousign pour mon process, car c’est ce qui simplifie en grande partie nos démarches, surtout dans notre métier.

Pour finir, votre vision de la transition numérique ?

Le web a commencé en 1995/1996 et je trouve que depuis ces deux dernières années, on commence à avoir une vraie vision de comment le numérique va changer le monde. Comment le numérique s’impose et créé de nouveaux métiers, de nouveaux marchés, de nouveaux usages. Aujourd’hui nos parcours web nous permettent d’être présents dans cette révolution et si on a compris les attentes du marché et des clients, toutes les sociétés pourront y participer et on va voir de nouveaux acteurs émerger. Tout ça ne va apporter que du bon !

Pour moi, la 3ème révolution industrielle, c’est celle qui se fait via le numérique actuellement. Les prochaines années vont être astronomiques dans ce sens là, et j’ai hâte de voir ça !


Découvrez Yousign

Éditeur de Simple as Hello, Yousign est votre solution de signature électronique.
C’est un sujet qui vous intéresse ? contact(at)yousign.fr ou directement au 01 84 88 02 89.

Catégories