Tous développeurs !

Tous développeurs !


Simplifier sa R&D en interne est à la portée de tous. Depuis qu’il a boudé définitivement le collège, c’est une course contre la montre qu’il engage sans relâche. Celle d’une carrière bien entamée et qui, pour un homme de 30 ans impressionne beaucoup. Willy est aujourd’hui un jeune papa très occupé. La Coding School c’est son bébé : une startup de l’économie sociale et solidaire qui enseigne la compréhension et l’application du « code », celui que parle les développeurs. Il y croit dur comme fer : appréhender le code c’est ouvrir le champs des possibles. Rencontre !

Le code à la portée de tous

C’est un peu comme cela que se résume l’enjeu de La Coding School. Si son enseignement a démarré dans les écoles primaires et les collèges, Willy veut toucher tous les publics. « Les mômes ont une capacité créative infinie. Je développe en ce moment une appli avec ma fille de trois ans . C’est possible aussi avec les adultes qui ont une barrière importante : un passé technologique duquel ils peuvent s’affranchir » affirme-t-il.

coding_school« Nous proposons des FabLab entre salariés »

Car Willy et ses camarades ont fait le choix du grand public, dont les entreprises et leurs salariés. Ce « passé technologique » des adultes mérite d’être cassé, repensé, pour que demain patrons comme employés imaginent ensemble des solutions innovantes dans leurs métiers. La compréhension du code, une fois vulgarisé, ouvre la voie aux innovations qui ne seront plus l’apanage des ingénieurs et des développeurs. « Nous proposons des Creativity Lab entre collègues de bureau sur des sujets qui concernent directement l’entreprise, expose Willy. Cela réenchante aussi le travail à plusieurs ».

Bricoler sa propre idée

« Imaginez un instant qu’un boulanger construise seul le protoype d’un objet connecté, à son téléphone par exemple, pour améliorer l’expérience gustative de ses clients… ».  L’enjeu pour les PME ou TPE est d’améliorer l’expérience utilisateur de leurs clients, de leurs salariés, voir de leurs prospects : « C’est de la responsabilité des PME de pouvoir faire émerger de nouvelles idées par la base ». Le code au service du business. Car s’il semble incompréhensible pour beaucoup, Willy offre une lecture simple pour des usages multiples. C’est un fait les logiques de la programmation sont à la porté de tous. Comme ce boulanger, l’idée est de pouvoir bricoler, prototyper un outil qui développe le lien entre la cible et son produit. « Nous servons finalement de médiateur pour que l’entrepreneur puisse simplifier son business par l’innovation ».

« Intégrer des startups pour enrichir les contenus »

L’école de Willy part à la rencontre de tous, mutlitplie les événements depuis 6 ans. « Nous avions d’abord une association avec Sylvain Zyssman, Calva Coders ». Nous participions notamment aux Rencontres Interactives de Caen de Laurent Demontier. Le normand ne connait donc pas de temps mort puisqu’une école, en dur, va sortir de terre. « L’Ecole va pouvoir avoir des murs et des équipements prochainement, pour accueillir nos formations et nos ateliers. Nous allons intégrer d’autres startups technologiques locales pour enrichir les contenus de nos enseignements. Les entreprises pourront nous envoyer, par exemple, leurs salariés pour les inviter à imaginer leurs futurs concepts ». Si La Coding School a déjà trois années d’exercice derrière elle, il semble évident qu’elle connaisse les prémices de son ascension. Willy et son équipe ont été approchés par la Secrétaire d’Etat chargée du Numérique, Axelle Lemaire. Le code reconnu d’utilité économique et sociale ? « On développe notre startup dans cet état d’esprit. Mais nous tenons aussi à notre indépendance. Il continue d’émerger d’autres écoles de ce type ». En Mars dernier, François Hollande annonçait la création de la « Grande Ecole du Numérique », des formations dispensées sur tout le territoire français. On leur souhaite beaucoup de succès !

Willy utilise quotidiennement quelques applications qui lui facilite la vie.

  • Dapulse, pour gérer et manager sa team de La Coding School.
  • Evernote, un espace de travail online qui lui permet de gérer ses projets sur une seule et même plateforme.
  • Koding pour écrire des lignes de code partout sauf sur son propre ordinateur.
Catégories